VIGIL
NOT A YELLOW SUBMARINE
15 janvier 2022
J’espère que vous n’êtes pas claustrophobe. Dans la mini-série Vigil, nous embarquons à bord d’un sous-marin… Attention, baissez-vous, y a des tuyaux partout, pas vous cogner la tête !… Non, ça vous touchez pas, c’est une ogive atomique ! Ah ben vous savez, nous sommes quand même à bord d’un bâtiment de dissuasion nucléaire de la marine britannique à bord duquel il y a eu un meurtre…

Ecouter la chronique (6’47”)

Figurez-vous qu’un marin est mort de façon suspecte à bord du sous-marin. Avant de mourir, ce marin a pété les plombs parce que le commandant du Vigil n’a pas voulu aider un chalutier, une apparition en surface aurait dévoilé la position du sous-marin aux Russes et aux Américains ! Total, tout l’équipage du chalutier fini noyé, leur embarcation coule, tirée au fond par ses filets vraisemblablement accrochés par inadvertance à un sous-marin.

De gauche à droite: Kirsten Longacre (Rose Leslie), Amy Silva (Suranne Jones), Branning (Lolita Chakrabarti) et Doward (Lorne MacFadyen) /
BBC • arte

Secret Défense

Amy Silva (Suranne Jones) a discrètement été envoyée à bord du Vigil pour faire la lumière sur le décès du marin assassiné, imputé à une overdose d’héroïne. A chaque fois qu’elle pose une question, on lui répond presque systématiquement: « Secret Défense ». Evidemment, ça l’agace et surtout l’empêche de faire son boulot ! Mais elle est tenace Amy Silva, elle n’est pas du genre à se laisser danser sur le ventre. Surtout que dans un sous-marin, c’est pas possible… en tout cas pas debout. Elle a du mérite l’inspectrice écossaise, parce qu’en plus elle se remet difficilement d’un drame, un accident de voiture en compagnie de son amoureux et de la fillette de celui-ci, accident qui s’est terminé dans un loch, un lac.

De gauche à droite: Poppy (Orla Russell) et Kirsten Longacre (Rose Leslie) / BBC • arte

Petit binôme de chemin

Bien que salement traumatisée Amy Silva se lance dans une joute police contre armée, qui prend autant place sous l’eau que sur la terre ferme. Ça valse pas mal aussi sur le plancher des Highlands, ces vaches écossaises rousses à poils longs. Là aussi ça se tire grave la bourre entre fonctionnaires flics et soldats marins. Amy Silva bosse en binôme avec la lieutenante Kirsten Longacre (Rose Leslie) dont on comprend assez vite qu’elle n’entretient pas que des relations professionnelles avec Amy Silva. Comme leur communication pour l’enquête se limite à de rares messages que seule la terrienne peut envoyer, elles utilisent des messages codés grâce à des infos relatives à leur sphère privée, afin que personne d’autre ne puisse les comprendre, car les messages sont accessibles à beaucoup trop de monde dans le sous-marin. Et on ne sait pas qui est digne de confiance…

Doward (Lorne MacFadyen) / BBC • arte

C’est tendu, c’est entendu

Vigil, c’est du thriller comme on en voudrait plus souvent ! Du thriller policier autant que géopolitique qui ne nous lâche pas jusqu’à la fin ! D’autant qu’il faut ajouter à ce cocktail un groupe d’activistes anti-nucléaires qui veut débarrasser l’Ecosse de son arsenal atomique et tout ce petit monde s’empoigne violemment. Cependant, il y a aussi des défauts: à vouloir à tout prix faire coïncider et se croiser les aventures humaines des personnages et l’intrigue principale, quand ça ne sonne pas carrément faux, ça coince. Et puis la fin… Non, pas de « Secret défense! », la fin de la mini-série Vigil va chercher dans les films d’espionnages tous les violons romantico-nationalistes endormis depuis la fin de la guerre froide pour les réveiller à grands coups de lacrymo moralisateur et ça, ça craint!

Voir les bandes-annonces

Sur PlayRTS  et arte • 6 épisodes d’environ 55 minutes

W Accord parental recommandé •  Déconseillé aux moins de 12 ans